• Cet ouvrage est la suite des composés phénoliques et élaboration des vins rouges publié en 2007. Il présente une très grande diversité d’informations et de pratiques associées. L’élevage apparaît comme le véritable point de convergence de tous les efforts fournis tout au long de l’obtention du raisin et de l’élaboration des vins ; c’est en quelque sorte, pour les vins rouges, le centre de gravité de son édifice qualitatif ainsi que de son expression.
  • Cette 9e édition a été publiée après la Grande Guerre, juste au moment des premières tentatives de délimitations des zones d’appellation par les tribunaux administratifs. L’époque, tout à fait singulière, lui confère toute son importance. Elle prend en compte les successions et les changements de propriétaires intervenus durant la période et tient compte de l’évolution du vignoble et de son recentrage sur les noyaux d’élite après les grands fléaux de la fin du XIXe siècle.
  • En 1850 paraissait aux Éditions Féret et Fils, sous la plume de Charles Cocks, le premier Bordeaux et ses Vins. L’ouvrage offrait, après une description de la région, une liste de vins classés par commune et ordre de mérite. À la suite du décès de Charles Cocks, Michel Édouard Féret, conscient de la nécessité de mettre à jour l’ouvrage et de le compléter, en confie le soin à son fils Édouard qui, pendant près de deux ans, visite à cheval plus de 200 communes viticoles du département et note ses impressions sur les vignobles, leur encépagement et leur entretien.
  • Depuis 157 ans, Bordeaux & ses Vins est le seul ouvrage qui recense l’ensemble des propriétés vinicoles girondines. Cette 17e édition comprend 7400 crus, 14 500 marques, 1800 domaines décrits et illustrés de façon détaillée, plus de 15 000 noms de propriétaires, exploitants ou dirigeants de sociétés, 200 maisons de négoce, plus de 200 pages d’index pour 30 000 entrées possibles.
  • En quinze ans, entre 1874 et 1889, Édouard Féret publia les trois volumes de sa célèbre Statistique générale, topographique, scientifique, administrative, industrielle, commerciale, agricole, historique, archéologique et biographique du Département de la Gironde, une oeuvre colossale. Le premier tome, édité en 1874, avait pour objet la partie topographique, scientifique, agricole, industrielle, commerciale et administrative ; le deuxième publié quatre ans plus tard, était une étude spéciale de chaque commune, avec une classification des vins.
  • Féret est incontestablement l’une des mémoires de Bordeaux et ce, depuis 1812, année de l’installation de la librairie au cœur de la ville. Libraire-éditeur, le premier des Féret, Jean-Baptiste de son prénom, a été breveté en 1813. Au fil du temps, des générations, des publications, s’est constitué le fonds Féret qui représente plus de mille quatre cents volumes depuis le premier ouvrage édité en 1814.
  • Plus d’un siècle et demi au service de la connaissance des vins de Bordeaux En 1850 paraissait la première édition en français de l’ouvrage de Charles Cocks. En 1868, Bordeaux et ses Vins devient l’ouvrage de référence sous la plume d’Édouard Féret. 140 ans après, son exhaustivité quasi parfaite, une actualisation rigoureuse et la multiplication des informations fournies en font un « must » de la connaissance du vignoble et de la commercialisation des vins de Bordeaux.
  • La 16e édition présente d’une façon fidèle le vignoble du troisième millénaire. Un effort supplémentaire est réalisé quant à l’inventaire des marques girondines. Témoin de l’explosion de ces dernières années le Féret enregistre près de 13500 marques viticoles. Pour la première fois le négoce est associé tant il apparaît important quant à l’identité des vins de Bordeaux. Concis et précis, pour la première fois aussi sont indiqués pour l’ensemble des crus les superficies, l’encépagement, etc.
  • La 14e édition paraît en 1991. Elle a été préparée à partir de 1988. Les modifications de communes sont dues essentiellement à la déclaration ou la non-déclaration de quelques viticulteurs dans le canton de Bazas. Les rédacteurs s’attachent donc à actualiser l’information concernant les notices qui connaissent une croissance régulière. Pour chaque propriété est établi un paragraphe technique présentant les principales caractéristiques du Cru.

Aller en haut